Diminuer son mal de dos lors des étirements et du yoga avec une sangle 

Un bassin hypermobile ou « lousse » peut être un problème lorsque vient le temps de faire l’exercice ou certaines activités quotidiennes, des douleurs au bas du dos pouvant en émaner. C’est pourquoi j’ai décidé de vous partager un petit truc pour vous aider à stabiliser celui-ci, que ce soit lorsque vous faites du yoga, des étirements ou simplement si vous faites de l’exercice au quotidien. Par exemple, c’est un truc que j’utilisais lorsque je m’entrainais à faire de la randonnée ou lorsque j’allais marcher plusieurs kilomètres. C’est quelque chose qui m’apportait une stabilité supplémentaire au niveau de mon bassin.

Étant présentement enceinte, je me trouve également à réutiliser ce truc en ce moment et cela m’a fait réaliser à quel point il serait pertinent de vous le partager smile. Il vous sera utile si vous débutez l’exercice, par exemple, ou si vous souffrez d’hypermobilité au niveau du bassin.

 

L’utilité du port de la sangle

Simplement, il s’agit d’utiliser une sangle de yoga pour vous aider à créer une stabilité au niveau de votre bassin. J’utilise une sangle de yoga standard, et je vous recommande toujours celles avec les anneaux et le tissu rugueux. Ce sont celles-ci qui vous donneront vraiment la capacité de serrer et qui ne deviendront pas « lousses ».

En attachant la sangle au niveau de vos hanches, une stabilité sera créée. Pour stabiliser votre bassin, ça prend des muscles. Donc, cette stabilité créée par la sangle empêchera que votre bassin ne tire et ne bouge trop, ce qui peut occasionner de l’inconfort ou des douleurs au bas du dos. La sangle aura pour effet de vous aider à pallier si vous n’êtes pas encore musculairement assez forts pour avoir autant de stabilité que vous ne le voudriez, par exemple lorsque vous effectuez certains exercices de yoga.

Aussi, si vous êtes enceinte et que votre corps devient plus « lousse » en préparation à l’accouchement, cette technique pourra vous aider à combattre cela et à demeurer plus stable au niveau de votre bassin. Elle pourra également vous aider à créer un peu plus de confort lorsque vous bougez au quotidien, tant au niveau de votre force que de votre flexibilité.

 

Quand porter la sangle?

Même si le port de la sangle est confortable, le but n’est pas de la porter tout le temps. Vous voulez tout de même que votre corps « travaille ».

Si vous désirez porter une sangle en tout temps, il en existe plusieurs que vous pouvez acheter, mais je vous conseillerais de consulter un physiothérapeute ou un kinésithérapeute pour savoir s’il serait pertinent pour vous de toujours avoir ce type de support. En effet, un support constant peut rendre vos muscles un peu plus paresseux.

Cependant, lors de votre pratique de yoga, d’exercices ou d’étirements, il peut être pertinent d’essayer de porter une sangle pour voir si elle vous aide à ressentir moins de douleurs et d’inconforts au niveau du bassin et du bas du dos.

 

Comment prodécer

Pour l’attacher, passez la sangle dans les deux anneaux une première fois. Ensuite, séparez les anneaux. Avec l’extrémité de la sangle, repassez par-dessus la première anneau et sous la deuxième. Vous pourrez ainsi serrer la sangle aisément, sans que celle-ci ne devienne lousse.

Positionnez ensuite la sangle au niveau de vos hanches. À cet endroit, vous remarquerez que vous avez deux petits os pointus : ce sont vos épines iliaques et c’est sous celles-ci qu’il vous faut positionner la sangle pour qu’elle passe au milieu de votre sacrum (je vous conseille d’aller visionner ma vidéo YouTube pour bien comprendre comment positionner votre sangle).

Le mouvement que la sangle créera sera de ramener vos crêtes iliaques vers l’avant, ce qui vous aidera à stabiliser votre bassin.

Finalement, si vous avez davantage de douleurs d’un côté que de l’autre, voici ce que vous pouvez faire : positionnez les anneaux de sangle sur ce côté, et serrez encore plus vers l’avant. Vous aurez donc plus de stabilité à cet endroit précis, vous permettant de faire vos exercices sans sentir que votre bassin ne bouge.

Si vous êtes enceinte en ce moment, je vous invite à faire ceci avant de faire votre yoga prénatal, par exemple. C’est une technique qui est très « enveloppante » si l’on peut dire, et qui vous amènera beaucoup de stabilité.

Pour enlever la sangle, vous n’avez qu’à lever la boucle et ensuite desserrer la sangle.

 

Petit mot de la fin

Si vous ressentez un inconfort au niveau du bas du dos et de la région des hanches à chaque fois que vous faites du yoga, des étirements ou de l’exercice en général, je vous invite à essayer cette technique. Vous pourrez rapidement constater si elle vous amène du confort et si elle fonctionne ou non pour vous.

J’espère que ce petit truc vous sera utile pour vos prochaines séances d’exercice!

Si vous avez apprécié cette capsule, rejoignez la communauté Maîtres de notre bien-être sur Facebook pour avoir accès à d’autres outils qui vous aideront à gérer vos douleurs chroniques!