Vos exercices de respiration vous stressent plus que d’autre chose? 

S’il vous arrive de tenter de faire un exercice de respiration pour diminuer votre stress ou vos douleurs chroniques, mais que c’est plutôt l’effet contraire qui se produit, et bien j’ai un petit truc pour vous. C’est un petit exercice de respiration tout simple que vous pouvez faire lorsque rien d’autre ne semble fonctionner.

Souvent, lorsque vous souffrez d’anxiété, que vous ressentez le stress se mettre de la partie, que vous ressentez la présence de vos douleurs, une des choses qui vous sera proposée sera de faire différentes techniques de respirations pour vous aider à vous calmer et à calmer vos douleurs. Généralement, ce sont des exercices qui fonctionnent.

Par contre, il arrive que si votre stress est trop grand, si votre crise de panique est soudaine ou si vos douleurs sont trop intenses, que ces techniques ne soient pas efficaces, particulièrement si vous n’avez jamais réellement pratiqué ce genre d’exercices. Bien entendu, que ce soit de compter vos respirations ou encore de suivre le rythme de votre souffle, plus vous pratiquez des exercices de respiration, plus ceux-ci deviendront efficaces. La pratique vous permet de devenir bons et bonnes, de développer votre concentration, et l’efficacité des exercices augmentera avec le temps.

Alors que faire si vous êtes nouveau/nouvelle à cela, mais que vous souhaitez en faire l’essai? Que faire lors que vous êtes dans une situation où la douleur et l’anxiété sont intenses, et que lorsque vous tentez de faire vos exercices de respirations, la panique, le stress et la douleur ne font qu’augmenter?

 

L’exercice que je vous propose

En réponse à ceci, je vous propose un technique de respiration qui est différente, vraiment simple et qui, généralement, sera faisable peut importe comment vous vous sentez.

En fait, c’est en quelque sorte une variation du soupir et c’est une chose que les enfants vont souvent faire, comme un type de gestion de stress inné. Ce que vous allez faire est de vous le réapproprier en tant qu’adultes et c’est quelque chose que vous pouvez faire même lorsque vous sentez la panique monter en vous.

L’exercice est bien simple : lorsque vous sentez que votre exercice de respiration ne fonctionne pas, que vous n’êtes pas capable de contrôler votre respiration, etc., tout ce que vous avez à faire est de prendre une grande inspiration et de la relâcher en faisant un genre de bruit de tondeuse avec votre bouche (comme un « brrrrooouuu »… je vous suggère de vous référez à la vidéo pour bien comprendre 😉 )

 

Son efficacité

Bon, nous pouvons peut sentir que nous avons l’air un peu nono en faisant cela, mais cet exercice a plusieurs raisons pour lesquelles il est efficace. D’une part, au niveau de la respiration, l’exercice changera naturellement le mal de place. Ce que je veux dire par là c’est qu’il vous donne quelque chose d’autre sur quoi vous concentrer.

Le bruit que vous faites avec votre bouche provoque une sensation vraiment différente. Vous sentez vos babines qui s’agitent, la vibration crée un engourdissement positif, et cela vous aidera à relâcher votre mâchoire, vos lèvres, votre musculature du visage, celle-ci ayant tendance à être crispée lorsque vous êtes stressés.

D’autre part, le fait de se concentrer à faire le bruit prolongera naturellement votre expiration. Une expiration plus longue qu’une inspiration sera associée à calmer votre système nerveux, sans avoir l’effet anxiogène.

 

Un exercice simple, mais utile

Je vous recommande donc d’essayer cet exercice un peu différent si vous avez déjà tenté des techniques de respiration qui ne fonctionnent pas pour vous, par exemple la version très populaire en ce moment sur les réseaux sociaux où l’exercice consiste à agencer votre respiration au rythme d’un cercle grossissant et rétrécissant. C’est le genre de technique qui fonctionne en temps normal, mais si vous êtes anxieux, essayer de forcer votre respiration à suivre un rythme peut créer encore plus d’anxiété.

En faisant l’exercice dont je vous ai parlé, c’est une façon de naturellement prolonger votre expiration sans cette constante arrière-pensée de « je dois retarder le plus possible ma prochaine inspiration ». Cela se fera naturellement, sans vous créer de stress.

Je vous invite donc à en faire l’essai et à ne pas discréditer l’exercice avant même de l’avoir essayé. Je sais qu’il peut sembler un peu étrange et enfantin, mais ce sont souvent les petits trucs qui ont l’air « nonos » et les plus banals qui seront les plus efficaces puisque vous serez capables de rapidement les mettre en place et d’obtenir un résultat.

Laissez en commentaire vos impressions une fois que vous l’aurez essayé 🙂

Bonne pratique!

 

Si vous avez apprécié cette capsule, rejoignez la communauté Maîtres de notre bien-être sur Facebook pour avoir accès à d’autres outils qui vous aideront à gérer vos douleurs chroniques!