Insomnie quand tu nous tiens..!

Durant presque toute mon adolescence, j’ai souffert d’insomnie extrême. Dans les pires moments, je ne dormais que 10 heures par semaine et lorsque je m’endormais, je faisais des cauchemars…Bref, j’étais devenue une morte-vivante!

Heureusement avec le temps, j’ai acquis plusieurs trucs (yogiques ou non) pour recommencer à bénéficier d’un sommeil récupérateur. 

Vous aussi vous sentez comme un.e mort.e-vivant.e en ce moment?

Je vais vous donner un petit coup de pouce en vous présentant mes meilleurs trucs pour vaincre l’insomnie lorsqu’elle se présente!

1.Bouger

Tout d’abord, il existe 2 types de fatigue: la fatigue physique et la fatigue mentale. Quand on y pense, ce n’est seulement que depuis récemment que l’humain passe de longues journées assis à travailler (ah, l’ordinateur..!). .

Auparavant, les gens bougeaient quotidiennement pour travailler sur la ferme ou pour marcher jusqu’au travail par exemple. Ainsi, le corps dépensait bien plus d’énergie que de nos jours!

En considérant les choses de cette façon, on peut mieux comprendre pourquoi certains soirs il est plus difficile de s’endormir. Même si on ne le ressent pas nécessairement, le corps a encore beaucoup d’énergie à dépenser!

Vous travaillez en position assises toute la journée et n’avez pas le temps de faire du jogging chaque jour? C’est normal hihi! C’est pourquoi vous pouvez simplement marcher une dizaine de minutes durant votre heure de lunch ou de prendre des pauses à votre bureau pour bouger les jambes ou les bras quelques fois dans la journée.

Si au contraire vous vous entraîner et vous avez de la difficulté à sombrer dans les bras de Morphée, c’est peut-être parce que vous vous entraîner trop tard, soit dans un moment proche de l’heure de sommeil.

Gardez-donc en tête que peu importe l’activité physique que vous pratiquez (yoga, marche, danse, une grosse corvée ménagère,etc.) faites-la le matin ou en début d’après-midi 😉 

Vous vous dites: Comment bouger quand on a mal partout?!

Je sais que ça peut paraître illogique, MAIS si vous dépensez minimalement d’énergie, vous aurez plus de facilité à vous endormir le soir. Le lendemain vous serez donc plus en mesure d’affronter la journée et de pouvoir bouger encore, de mieux vous dormir, etc., etc.

En bougeant, on veut trouver une façon de vaincre l’insomnie en créant un cercle vertueux!

2. Accepter la situation

Je suis certaine que vous aussi, quand vous regardez l’horloge la nuit et que vous voyez les heures passées, vous stressez parce que vous pensez à la journée pénible que vous aurez sans avoir pu vous reposer.

Dans ce type de situation, dites-vous ceci: Dans le cas où vous ne dormez pas de la nuit, vous serez en mesure de survivre à votre journée du lendemain. Ce ne sera pas une perspective idéale, mais vous l’avez probablement déjà fait auparavant(!).

À un certain moment, il faut essayer de relativiser, car d’envisager l’option d’être fatigué (même si ce n’est pas un réellement VOTRE choix) va faire en sorte de vous enlever un stress qui n’est pas nécessaire.

3. Faire des postures de yoga

Une des raisons pour lesquelles on a souvent de la difficulté à s’endormir c’est parce qu’on réfléchit trop! On est incapable d’arrêter de penser aux milles et unes choses qui se sont passées dans la journée ou qui sont prévues pour le lendemain.

Comme je l’ai mentionné dernièrement dans un autre de mes blogues, l’humain ne peut pas arrêter de réfléchir. Conséquemment, le fait de méditer et de faire des respirations de pleine conscience vont permettre au cerveau de se concentrer sur des pensées plus apaisantes et de nous ancrer dans le moment présent…où vous êtes confortablement installé.e dans votre lit. 🙂 

3.1 La méditation des 5 sens

Aussi appelée méditation d’orientation, cette méditation est idéale pour vous concentrer sur le moment présent.

Brièvement, elle sert à orienter tous vos sens sur ce qui vous entoure. L’utilisation des 5 sens va aider à prouver à votre système que pour le moment, vous êtes confortable et dans un environnement paisible, donc qu’il n’a pas à appréhender de stress.

3.2 Le scan corporel

L’exercice du scan corporel peut également être efficace pour que vous puissiez ressentir votre corps tel qu’il est. 

Il est important de préciser que l’objectif n’est pas de changer quoi que ce soit à notre corps, mais bien d’observer les sensations que vous éprouvez dans le moment présent. Concentrez votre esprit sur chaque partie du corps, une à la fois sans nécessairement s’attarder longtemps sur chacune d’elles. 

On souhaite seulement prendre le temps de ressentir notre corps en entier.

3.3 Compter ses respirations

Vous avez déjà compté les moutons? Eh bien, on garde le même principe, car ce sont désormais vos respirations que vous allez compter.

À chaque fois que vous allez inspirer et expirer, vous allez compter. Donc:

1 respiration+ 1 expiration = 1

1 respiration+ 1 expiration= 2

1 respiration + 1 expiration = 3

Vous pouvez continuer ainsi aussi longtemps que vous le désirer ou revenir au compte de 1 à chaque fois que vous vous prenez à penser à autre chose que vos respirations. Allez-y comme bon vous semble!

Petit mot de la fin

Vous aussi avez des petits trucs pour vaincre l’insomnie? Super!

Partagez-les en commentaire et je suis certaines que vous aiderez bien des personnes à mieux dormir la nuit. 😉 

Finalement, si vous aimeriez avoir plus de conseils du genre, je vous invite à visionner la conférence gratuite disponible juste ici

Conférence gratuite

Inscrivez-vous à l'infolettre de Yoga pour la fibromyalgie et recevez gratuitement ma nouvelle conférence signature

Vivre avec la fibromyalgie: Comment j'ai appris à écouter mon corps et trouvé la motivation pour m'en sortir. 

La conférence est en route! Vérifiez votre boite courriel.