Sortir des sentiers battus

Quand on parle de méditation, quelle image vous vient automatiquement en tête? Avouez que vous aussi pensez tout de suite à une personne assise en tailleur le dos bien droit! 

C’est effectivement une des façon de pratiquer la méditation, mais comme je vous ai déjà démontré, il en existe plusieurs autres sortes. Pour certaines personnes, l’idée d’être immobile durant plusieurs minutes est insupportable.

Je vous montre donc est aujourd’hui une technique pour débuter la méditation…sans être obligé de rester figé comme une statue 😉 

Profiter pleinement des bienfaits de la méditation

Si vous avez la fibromyalgie et que vous voulez débuter la méditation, c’est certain que vous n’avez pas envie de vous asseoir en tailleur durant 30 minutes.  Ce serait bien trop douloureux au niveau musculaire et cela ne vous aiderait pas à lâcher prise.

Choisir sa position

Que ce soit sur un divan ou sur un tapis, méditer sur dos est généralement la position favorisée par plusieurs.

Par contre (!) je ne vous conseille pas de le faire sur votre lit, car vous risquez fortement de vous endormir et ce n’est pas le but escompté hihi.

Selon votre préférence, vous pouvez tout simplement vous asseoir sur une chaise ou bien rester debout.

Une fois votre position choisie, je vous invite à garder en tête que lorsque vous allez méditer, ce n’est pas grave si vous n’êtes pas complètement immobile. De un, juste le fait de rester immobile cause des tensions musculaire après un certain temps et de deux, se concentrer à ne pas bouger va faire en sorte de vous crisper encore plus!

Bref l’important est de ne pas essayer de résister à bouger et à changer de position durant la séance. Écouter votre corps pourra n’être que bénéfique durant la méditation.

Compter les respirations

On pense à tort que la pratique de la méditation consiste à arrêter de penser.

Ne vous inquiétez-pas, personne n’est capable d’arrêter de réfléchir…ce qui est tout-à-fait normal hihi.

En fait, méditer consiste davantage à arrêter de SUIVRE le fil de ses pensées qu’à ne plus penser du tout.

Donc si vous pensez à ce que vous allez manger en arrivant à la maison, mais que vous ne vous laissez pas aller à cette réflexion plus longtemps: Vous méditez!

Par contre, si vous pensez à ce que vous allez manger ce soir et que vous vous demandez: Est-ce que je devrai passer à l’épicerie avant d’aller à la maison? Est-ce que j’ai tout ce qu’il faut pour préparer mon repas? Est-ce que j’aurai le temps de cuisiner avant mon rendez-vous?…Vous ne méditez pas du tout!

C’est pourquoi se concentrer sur sa respiration est une bonne façon de méditer. Vous continuer de réfléchir, mais sur quelque chose de relaxant et qui ne vous permet pas d’aller à des réflexions qui risquent de vous sortir de votre état de relaxation.

Application de la technique

Une fois installé.e confortablement, vous pouvez placer vos mains où vous le désirez: sur la poitrine, sur le ventre, sur vos cuisses…peu importe!

Ensuite, vous inspirez et vous comptez 1 et expirez également en comptant 1.

  • En inspirant vous comptez 2 et en inspirant vous comptez 2.
  • Ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez atteint votre objectif personnel.

Le fait de compter force à rester présent.e, donc à ne pas s’endormir. Également, ça nous permet de ressentir notre souffle, de mieux connecter avec notre corps et avec le moment présent pour bénéficier pleinement de l’effet de relaxation.

 

Petit mot de la fin

Ce que j’aime avec la notion de respiration que je viens de vous parler, c’est qu’on peut autant la pratiquer en marchant qu’en étant immobile. Ça peut donc convenir à plusieurs types de personnes et varier selon notre humeur.

En espérant que mes petits trucs de méditation vont vous aider à intégrer plus facilement la pratique de la méditation  au quotidien 🙂 

Jess

PS: Merci à tous ceux qui suivent le programme Bye Bye fibromyalgie et qui m’écrivent des témoignages si inspirants! Votre rétroaction m’encourage toujours à mieux vous accompagner quotidiennement 😉

 

Conférence gratuite

Inscrivez-vous à l'infolettre de Yoga pour la fibromyalgie et recevez gratuitement ma nouvelle conférence signature

Vivre avec la fibromyalgie: Comment j'ai appris à écouter mon corps et trouvé la motivation pour m'en sortir. 

La conférence est en route! Vérifiez votre boite courriel.