Questions/Réponses sur la fibromyalgie

Un billet de blogue inspiré par VOUS

Depuis le début de mon expérience avec Yoga pour la fibromyalgie, j’ai eue la chance de recevoir plusieurs témoignages inspirants de personnes qui vivent avec la maladie.

Moi-même atteinte de fibro, je comprends à quel point ça fait du bien de pouvoir échanger avec des personnes qui comprennent ce qu’ont vit. Ça nous permet de savoir que nous ne sommes pas seul(e)s à traverser de durs moments et de voir qu’il y a de l’espoir dans les moments plus sombres.

Au fil de mes Facebook live et de conversations avec vous, j’ai reçue beaucoup de questions, donc j’ai décidé de ressortir celles qui m’étaient le plus posées afin d’en faire un billet de blogue. Ainsi, vous aurez TOUS accès à des réponses qui je l’espère, pourront améliorer votre quotidien!

Questions de Facebook live

“J’ai des courbatures et pourtant, je fais beaucoup d’étirements. Comment faire pour les éliminer?”

Quand un muscle est tendu et douloureux, on a le réflexe de l’étirer. Parfois, c’est effectivement ce dont il a besoin.

Mais (!),  il arrive que le muscle se contracte, car il est trop faible. Dans ce cas-là, le muscle se fatiguera rapidement étant donné qu’il force beaucoup plus que d’autres et tente constamment de se stabiliser pour pallier au manque: C’est pourquoi il a besoin d’être renforcé!

C’est également la raison pour laquelle je vous présente des exercices pour stabiliser le dos par exemple. Il est important de renforcer certains muscles pour maintenir les autres et que tous ne travaillent pas pour rien.

L’idéal serait d’être flexible ET endurant(e)…

Comme dans toute chose, l’important se trouve dans l’équilibre 🙂

Si vous voulez avoir des exercices adaptés pour vos besoins, je vous conseille d’allez voir un bon physiothérapeute ou kinésiologue afin d’avoir en main des outils adaptés à votre condition.

 

Françoise: Est-ce que la respiration du feu aide à évacuer le stress?

 

La respiration du feu est également appelée kapalabhati ou la respiration du soufflet. 

J’avoue que personnellement, je ne la pratique pas (hey oui, je suis imparfaite…).

Par contre, je sais qu’elle est souvent utilisée chez les femmes en pré-ménopause, car elle aide à équilibrer les hormones, donne de l’énergie et excite le système nerveux.

Étant donné l’état d’excitation qui survient durant sa pratique, certaines personnes ont tendance à souffrir d’hyperventilation. Évidemment, nous sommes tous différents et la kapalabhati peut aider certaines personnes.

Pour ceux atteints de la fibromyalgie, j’ai plus tendance à recommander des respirations axées sur la relaxation et la maîtrise de soi.

Voici quelques conseils sur la respiration:

  • Inspirez et expirez par le nez
    • Ça permet de réduire le débit d’air, de limiter les chances d’hyperventiler, donc de calmer le système nerveux.
  • Respirez par l’abdomen jusque dans le plancher pelvien
    • En fait, c’est de s’assurer que tout le tronc bouge au rythme de la respiration. Ça démontre qu’on ne retient pas notre respiration 😉

“Pourquoi est-ce que tu dis souvent que la respiration est efficace?”

Parce que si on ne respire pas, on MEURT.

Ok, je crois que vous êtes tous au courant de cette notion et c’est une question que je me fais couramment posée, donc je vais tenter de développer davantage hihi…

Dès que la respiration n’est pas efficace ou qu’on tente de la modifier, le système nerveux stresse car il ne comprend pas pourquoi on veut transformer son mécanisme de survie.

Quand on respire par l’abdomen jusque dans le plancher pelvien, on vient donner un genre de massage aux organes (vous n’y auriez pas pensé han?).Les organes digestifs et reproducteurs se font massés par le diaphragme qui bouge à chaque respiration.C’est très pratique pour régler des problèmes de constipation, de diarhée, de digestion, etc.

De plus, comme c’est souvent le cas avec la fibro, le plancher pelvien est chroniquement tendu, même si on ne vit pas une situation stressante.

Dans ce cas, le cerveau pense que le plancher pelvien est tendu à cause d’un danger ( même s’il n’y en a physiquement pas) , donc déclenche une réponse de stress à travers le corps. Bref, c’est un cercle vicieux, assez pénible à vivre!

N’oubliez-pas: l’important est de respirer le plus possible par le nez et que le tronc au complet bouge durant vos respirations.

C’est aussi simple que ça 🙂

“Depuis que je suis tombé et que je me suis cassé une cheville, mes  douleurs sont  10 fois pire. Que faire?”

Une chute brusque le système qui réagit en crispant le corps pour se protéger. En plus, la fibromyalgie amplifie les symptômes…

L’objectif principal sera donc de calmer le système nerveux. C’est pourquoi les respirations seront encore une fois à privilégier pour désactiver le signal de stress envoyé par le cerveau.

Les médiations, comme le scan corporel aideront à auto-régulariser le système nerveux.

Étonnamment, bouger aider aussi à décontracter les muscles qui se tiennent crisper depuis le choc.

Ça peut être aussi simple que de marcher ou faire quelques étirements. Au fond, l’important est de garder le corps minimalement en mouvement.

Petit mot de la fin

Le blogue d’aujourd’hui aurait pu faire 8 pages étant donné les nombreuses questions qu’on me pose. Pour alléger un peu votre lecture, je créerai occasionnellement des articles de Questions/réponses sur la fibromyalgie.

Ainsi, si vous avez des questions en tête, n’hésitez- pas à les écrire dans la section commentaire du blogue 😉

Sois je vous répondrai en privé ou j’intégrerai les réponses dans le prochain article du genre!

Jessica

Conférence gratuite

Inscrivez-vous à l'infolettre de Yoga pour la fibromyalgie et recevez gratuitement ma nouvelle conférence signature

Vivre avec la fibromyalgie: Comment j'ai appris à écouter mon corps et trouvé la motivation pour m'en sortir. 

La conférence est en route! Vérifiez votre boite courriel.