Les causes

Les douleurs au dos surviennent fréquemment lorsque cette partie du corps fait le travail pour les jambes et les bras. Avec le mouvement que je vais vous présenter, nous allons étirer l’arrière des jambes (les ischio-jambiers) et les épaules.

Cet exercice aidera notre colonne vertébrale à enlever de la pression dans notre dos en créant de l’espace entre nos vertèbres. Ceci fera en sorte de soulager les hernies discales. Ensemble, nous allons réaliser une “poussée du mur”, plus connu sous le nom de “wall-push”.

Le “wall-push”

Pour réaliser cette activité, nous allons poser les mains sur un mur, les doigts bien écartés au niveau de la poitrine. Plus les mains sont placées hautes, plus l’exercice sera facile.

Une fois bien positionné, avec une courbe lombaire neutre, on inspire pour allonger notre colonne tout en sentant nos abdominaux se contracter légèrement. On laisse les mains au mur et on fait un grand pas vers l’arrière.

Nous allons pousser dans le mur pour diriger le bassin vers le centre. Si on a tendance à rouler les coudes vers le haut, on n’a qu’à prendre un instant pour déplacer les coudes vers le sol.

Si nous avons les épaules flexibles, nous aurons tendance à courber le dos vers le bas. Pour corriger ce mouvement, il est important de se concentrer pour replacer le dos droit avant de continuer l’exercice.

Si le dos est arrondi, je vous invite à plier les jambes pour avoir plus d’espace et à soulever le bassin pour ensuite déplier les jambes dans le but de  garder un alignement avec le dos et les bras.

On s’assure toujours que les oreilles restent au niveau des biceps et on prend 5-6 respirations en gardant en tête qu’on veut pousser le plus fort possible avec les bras pour s’éloigner du mur.

On imagine qu’on veut créer un maximum d’espace entre le bout des doigts et le coccyx et on pousse fermement les pieds dans le sol. C’est normal de sentir les muscles du dos travailler, car ils nous aident à garder le dos droit.

Une fois les quelques respirations complétées, on relève la tête en regardant entre nos mains et on plie les jambes pour se remettre debout.

 

À ne pas oublier!

Lorsqu’on commence à faire cette position, c’est important d’être patient et de continuer à la refaire quotidiennement afin de voir une réelle amélioration dans le temps. Cet exercice vaut vraiment la peine d’être pratiqué, car il nous permettra de se tenir le dos droit lorsqu’on sera assis, donc de ne plus avoir de douleurs lombaires dans notre vie de tous les jours.

Si ça peut vous aider, sachez que même moi au départ j’avais de la difficulté à être à l’aise dans la position, mais que grâce à la pratique répétitive, j’ai pu arriver à bien réaliser l’exercice.

Voici une posture SUPER simples à réaliser et qui, progressivement, améliore également la posture 😉 (Ai-je dis le mot posture..?)

 

Petit mot de la fin

Je vous encourage à poursuivre ces exercices afin d’en voir les réels bénéfices physiques et psychologiques qu’ils engendrent. Merci de continuer à me faire confiance…ça me fait chaud au coeur! Écrivez-moi vos questions, commentaires ou suggestions dans la section « commentaire » du blogue. Je me fais toujours un plaisir de vous répondre et d’assister à vos progrès quotidiens!

PS : Mon guide gratuit «Mes 5 trucs anti-fibromyalgie» est toujours disponible gratuitement sur le site internet. Vous recevrez aussi tous les prochains blogues directement dans votre courriel pour n’en manquer aucun 🙂

Jessica